Pourquoi Ma Pate A Pizza Est Dure?

Pourquoi Ma Pate A Pizza Est Dure
Ma pâte est trop dure ! –

Parfois, si vous ajoutez trop de farine, la pâte à pizza peut devenir dure. Cela peut aussi être causé par un travail excessif de la pâte à la main ou avec un rouleau. Une pâte trop travaillée fera éclater toutes les minuscules bulles qui rendent la croûte de pizza si aérée et moelleuse une fois cuite.

  1. Comment rattraper une pâte à pain trop dure ?

    2- Chauffer la pâte – Votre pâte est encore trop dur et le malaxage ne suffit pas, rapprochez-la d’une source de chaleur. Vous pouvez :

    les mettre quelques minutes sur un radiateur, les poser sous une lampe (à proximité de l’ampoule), les réchauffer rapidement avec un sèche-cheveux, les placer quelques secondes au four micro-ondes en mode décongélation.

    La pâte polymère est thermoréactive, c’est-à-dire qu’elle mollit avec la chaleur et durcit avec du froid. L’été, elle ramollira. Vous devrez donc protéger vos pâtes de la chaleur en les mettant dans un endroit frais (mais pas le réfrigérateur). L’hiver, elle durcira. Pourquoi Ma Pate A Pizza Est Dure

    Comment détendre une pâte à pizza ?

    Pourquoi Ma Pate A Pizza Est Dure “> Pour les nouveaux venus, étirer la pâte à pizza peut sembler une tâche ardue au début, mais cela ne doit pas vous intimider ! Ces quatre étapes sont exactement les mêmes que celles que nous enseignons à tous nos nouveaux employés au siège d’Ooni, et elles sont parfaites pour les débutants en pizzas. Une fois que vous avez réussi à faire votre pâte en utilisant notre recette de pâte à pizza classique, l’étirement est la tâche suivante de la préparation de pizzas. C’est un processus qui, s’il est bien fait, peut réellement changer la texture et la sensation de la pizza cuite. Avant de commencer, il est préférable de retirer votre montre, vos bagues et tout autre bijou sur vos mains, car ils pourraient provoquer des déchirures dans la pâte. Il est également essentiel de saupoudrer généreusement votre plan de travail et vos mains de farine ou de semoule. Étape 1. La pression avec les doigts La première étape et la technique pour étirer est ce que nous appelons « la pression avec les doigts ». Commencez par votre boule de pâte non étirée – vous devez garder la boule de pâte sur votre plan de travail et appuyer doucement dessus à l’aide de vos doigts. Continuez à appuyer sur la boule de pâte pour l’aplatir et éloignez doucement vos mains l’une de l’autre pour aider à étirer la base vers l’extérieur. Veillez à garder la forme aussi circulaire que possible, car cela influencera la forme globale de votre base de pâte à pizza une fois qu’elle sera étirée. À ce stade, il est bon de définir la croûte de votre pizza en laissant environ 1 cm de pâte sans rien sur le tour du bord de la base. Étape 2. La platine de DJ Une fois que votre pâte est aplatie en forme de disque, la technique suivante que vous pouvez utiliser est « la platine de DJ ». Là, vous allez mettre les deux mains à plat sur le disque de pâte et tourner la pâte au fur et à mesure que vous éloignez vos mains l’une de l’autre. N’hésitez pas à tourner la pizza de la façon qui vous convient le mieux. Ce qui est essentiel, c’est que vos mains tirent dans des directions opposées au fur et à mesure que vous tournez la base. Cela aide à rendre la base plus grande et à aplatir tous les morceaux pour que vous obteniez une base plus lisse et plus uniforme. Étape 3. Le volant Ensuite, nous avons « le volant ». C’est là que nous faisons participer la gravité pour nous aider à obtenir une base de pizza encore plus grande et plus fine. Prenez simplement votre base de pizza par le bord et laissez-la pendre, comme un rideau, et pincez doucement le long du bord de la pâte pendant que vous tournez la base. N’ayez pas peur de soulever la pâte – elle a une structure étonnamment forte, donc tant qu’elle n’est pas trop fine lorsque vous commencez cette étape, il est peu probable qu’elle se déchire. En fonction de la taille de la base, vous pouvez soit pincer directement depuis le bord, soit manipuler une partie plus large de la base plus près du centre de la pâte. Cela vous permettra également de mieux contrôler la hauteur de la croûte une fois qu’elle aura été cuite au four. À ce stade, commencez à vérifier que la pâte est uniformément étirée. Pour ce faire, tenez la base étirée devant la lumière pour vérifier à quel point elle est translucide. Pour une base napolitaine, elle doit être assez fine, vous devriez donc pouvoir voir beaucoup de lumière au travers. Étape 4. Le parachute, Enfin, c’est le moment de faire « le parachute ». Nous l’appelons comme cela parce que l’action que vous allez réaliser avec vos mains imite une ouverture de parachute. Avec vos mains courbées, comme si vous teniez une tasse, placez l’une sur l’autre pour qu’elles s’assemblent, puis soulevez les deux mains vers le haut et vers l’extérieur en même temps. Placez la pâte étirée sur les mains, et faites ce mouvement lentement et doucement pour continuer à ouvrir la pâte. C’est une bonne chose de faire cela comme dernière étape pour que vous puissiez vous concentrer sur toutes les parties de la pâte qui nécessitent un étirement supplémentaire et qui ne sont pas encore assez fines. Si à un moment quelconque vous étirez trop la pâte et trouvez de petits trous ou déchirures, pincez-les simplement pour les recoller. La principale chose que nous ne pouvons pas assez souligner lorsqu’il s’agit d’étirer la pâte à pizza est de se détendre et d’avoir confiance en soi ! Étirer la pâte nécessite de la pratique, mais avec un peu d’effort, vous améliorerez sans aucun doute vos compétences très rapidement, alors amusez-vous pendant que vous apprenez cet art clé de la pizza.

    Comment rendre la pâte à pizza élastique ?

    La pâte a été trop travaillée juste avant de l’étaler –

    Une fois que la pâte a reposé, il faut éviter de trop la travailler. La chaleur des mains a tendance à la réchauffer et à la rendre plus élastique. De même, la replier sur elle-même comme pour faire des rabats la rend encore plus élastique. Après le temps de repos nécessaire : étaler délicatement la pâte en pressant le pâton avec les mains, il va s’étendre tout seule. Former ensuite un disque avec des mouvements nets et ne surtout pas reformer une boule.