Comment Bien Etaler Une Pate A Pizza?

Comment Bien Etaler Une Pate A Pizza
Étaler la pâte à pizza à la main – Le geste traditionnel pour étaler sa pâte à pizza demeure l’usage de la main. Avant toute chose, la pâte doit être mise à température ambiante pendant quelques dizaines de minutes. Cela vous permettra de bien étaler, car en sortant directement du réfrigérateur, la pâte sera plus difficile à travailler.

  1. En effet, une fois que la pâte est faite, vous devez la dégazer.
  2. Pour le faire, utilisez votre poing pour bien appuyer sur la boule levée puis repliez vers le centre pour former une nouvelle boule.
  3. Il est recommandé de jeter un peu de farine sur la boule de pâte et sur le plan de travail.
  4. Cela évitera à la pâte de se coller quand on l’abaisse.

Assurez-vous de ne pas en mettre trop. Il faudra ensuite utiliser les doigts pour appuyer et étirer la pâte en faisant une rotation sur elle-même. Ce geste doit être fait de façon répétée avec force et dynamisme. Prenez le soin de fariner un peu le plan de travail si vous voyez que la pâte commence à coller.

Comment bien étaler une pâte ?

La technique de base – Véritable base tout-terrain de la cuisine, aussi à l’aise en quiche qu’en tarte sucrée, la pâte brisée se prépare en 5 minutes avec de la farine, du beurre et du liquide. Elle doit absolument séjourner au frais pendant au moins 30 minutes pour éviter toute rétractation à la cuisson.

Fariner légèrement le plan de travail (on dit qu’on le « fleure ») pour éviter que la pâte, riche en beurre, ne colle. Déposer la pâte sur le plan de travail, la travailler un peu avec les mains pour former une galette aplatie et homogène, puis la saupoudrer elle aussi de farine, sans excès. Passer le rouleau avec un mouvement de va-et-vient, en exerçant une pression modérée et uniforme, et en tournant régulièrement la pâte d’un quart de tour. Essayer de garder une forme la plus ronde possible. Saupoudrer avec un peu de farine si nécessaire. Plier la pâte ou l’enrouler autour du rouleau afin de la transférer dans le moule généreusement beurré avec du beurre mou,

Comment faire pour que la pâte à pizza ne colle pas à la pelle ?

Mettre de la farine sur la surface de la pelle à pizza afin d’éviter que la pâte se colle. Faire glisser légèrement la pizza sur la pelle. Placer la pizza dans un four à bois ou électrique ou bien sur une grille de cuisson.

Comment étaler une pâte à pizza maison sans rouleau ?

On étale à la main, le geste traditionnel – Avant toute chose, pour être bien étalée, la pâte doit avoir été mise à température ambiante pendant quelques dizaines de minutes. Juste sortie du réfrigérateur, elle sera plus difficile à travailler. Si vous avez fait votre pâte à pizza maison, commencez par dégazer la pâte en appuyant sur la boule bien levée avec le poing puis on replie vers le centre pour former de nouveau une boule.

On jette un peu de farine sur la boule de pâte et sur le plan de travail afin que la pâte ne colle pas quand on l’abaisse. N’en mettez pas trop, il vaut mieux en rajouter au fur et à mesure du travail. Ensuite, il faut appuyer et étirer avec les doigts tout en faisant faire à la pâte une rotation sur elle-même.

Ce geste doit être renouvelé plusieurs fois, d’un geste énergique et dynamique, en n’oubliant pas de fariner un peu le plan de travail si vous voyez que la pâte commence à coller. On abaisse suivant son goût pour les pâtes fines ou plus épaisses. Travaillée ainsi la pâte à pizza sera plus souple, plus élastique et surtout plus moelleuse car les bulles d’air auront été préservées.

Quand bouler la pâte à pizza ?

Choisir le bon moment pour faire ses pâtons de pizza Une fois le pétrissage effectué, un premier piquage de 15 à 45 min doit être effectué en masse. Ensuite on divisera la pâte en parts égales afin de bouler correctement et mettre en maturation à température contrôlée ou ambiante, directement.

Pourquoi faire tourner la pâte à pizza ?

Comment lancer la pâte à pizza (avec images) Si vous voulez maitriser l’art de lancer la pâte à pizza, vous devez commencer par en maitriser la recette. Si vous n’avez pas le bon type de farine et la bonne approche, votre pâte ne va pas développer le gluten dont elle a besoin pour avoir une texture élastique et solide.

  • 250 ml d’eau tiède
  • 250 ml d’eau glacée
  • 1 demi-cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 2 cuillères à soupe d’
  • 1 sachet de levure sèche active
  • Environ 700 g de farine
  1. 1 Choisissez votre recette. La plupart des chefs essayent des dizaines de recettes avant d’en trouver une personnelle et parfaite. Si vous n’en avez pas encore une préférée, la recette décrite dans cet article permet de préparer une pizza solide de type Napolitaine qui va résister aux déchirures lorsque vous la lancerez.
    • Il vous sera plus facile d’y arriver si vous vous familiarisez avec les pourcentages de cuisson et si vous tenez des notes détaillées de chaque recette,
  2. 2 Choisissez votre farine. Le contenu en protéines de la farine est extrêmement important pour la pizza, surtout si vous voulez la lancer. Trouvez de la farine à pain ou à pizza pour obtenir un contenu en protéines d’au moins 12,5 %,
  3. 3 Mélangez la levure et l’eau tiède. L’eau doit être à température corporelle, c’est-à-dire aux alentours de 35 °C. Laissez reposer pour que la levure se dissolve et fasse des bulles.
  4. 4 Mélangez les ingrédients humides. Mélangez l’eau froide, le sucre, le sel et l’huile d’olive dans un bol séparé.
  5. 5 Combinez tous les ingrédients. Versez la farine dans un grand saladier. Remuez la levure active, puis versez-la dans la farine. Ensuite, continuez en y ajoutant le mélange avec l’eau froide.
  6. 6, Vous pouvez la pétrir à la main ou avec un crochet à pâte sur votre robot ménager. Continuez de la pétrir jusqu’à ce qu’elle soit brillante et légèrement collante, mais pas gluante. Vous devez pouvoir en détacher un morceau en pinçant la pâte et le rendre tellement fin qu’il laisse passer la lumière. Cela indique que la pâte est solide et riche en gluten et qu’elle ne va pas se déchirer lorsque vous la lancerez en l’air, tout en produisant une croute moelleuse et tendre.
    • Les résultats peuvent varier selon le taux d’humidité de l’air et d’autres facteurs imprévisibles. Ajoutez un peu de farine à la pâte si elle est trop collante ou un peu d’eau si elle est trop sèche.
    • En général, il faut entre cinq et quinze minutes pour la pétrir à la main et deux à quatre minutes pour la pétrir au robot ménager.
  7. 7 Laissez gonfler pendant la nuit. Frottez la pâte d’huile d’olive, couvrez et conservez au réfrigérateur. Laissez reposer pendant la nuit (ou au moins pendant cinq heures) pour laisser se développer le gluten. La température froide dans le réfrigérateur va ralentir l’activité de la levure, ce qui empêche la pâte de trop lever, La pâte froide sera aussi plus facile à manipuler.
    • Posez la pâte dans un récipient hermétique avec suffisamment de place pour qu’elle puisse doubler de volume.
    • Autrement, vous pouvez la couvrir d’une serviette chaude pendant 40 à 60 minutes à température ambiante ou jusqu’à ce que la pâte double de volume. Laissez refroidir pendant une heure au réfrigérateur,

    Publicité

  1. 1 Coupez la pâte en deux. Sortez la boule de pâte de son récipient avec un grattoir (si vous en avez un) pour éviter de l’étirer. Coupez-la en deux pour faire deux petites pizzas. Elles seront plus faciles à manipuler et à mettre au four. Pour les instructions qui suivent, utilisez une seule boule de pâte à la fois.
  2. 2 Couvrez généreusement de farine. Couvrez les deux côtés de suffisamment de farine. Posez la boule de pâte sur une surface plate et farinée et retournez-la pour que le côté qui se trouvait dessous pendant qu’elle levait se retrouve dessus,
    • Pour éviter de salir partout, vous pouvez utiliser de la farine de maïs ou de la semoule à la place de la farine ordinaire,
    • Si la pâte ou vos mains collent à n’importe quelle étape du reste de la préparation, ajoutez de la farine.
  3. 3 Aplatissez la pâte. Tapez sur la pâte avec le plat de votre main pour qu’elle soit la plus plate possible. N’appuyez pas trop fort ou vous allez faire sortir tout l’air et créez une pâte très dure et dense. Appuyez juste assez pour qu’elle soit plate, mais toujours un peu molle.
  4. 4 Créez la croute extérieure. Tenez vos doigts droits les uns contre les autres. Appuyez sur la pâte à environ 1 cm du bord. Recommencez le même mouvement tout autour du cercle pour former un creux et un bord relevé.
  5. 5 Poussez la pâte vers l’extérieur. Gardez les doigts droits et regroupés. Tenez les mains à plat, juste au-dessus de la pâte, avec les doigts appuyés dans le creux que vous venez de faire. Ouvrez vos doigts un peu vers l’extérieur en appuyant contre la croute. Refermez vos doigts et tournez un peu la pâte, puis recommencez le même mouvement tout autour du bord, Cela rendra le bord plus fin et la pizza un peu plus large.
    • N’appuyez pas vos paumes contre la base de la pâte. Cela pourrait créer une croute irrégulière ou des déchirures.
    • Les débutants peuvent utiliser un rouleau à pâtisserie pour commencer. Ce sera plus facile, mais vous vous retrouverez avec une croute plus dense.
  6. 6 Étirez la pâte. Une fois de plus, tenez vos doigts droits et regroupés. Posez-les doucement sur la pâte dans une position confortable devant vous, en les penchant les uns vers les autres. Appuyez le bout de vos doigts contre le bord et poussez une de vos mains vers l’extérieur pour étirer doucement une petite zone de la pizza. Faites tourner la pâte et recommencez en faisant tout le tour de la pâte plusieurs fois. Avec de la pratique, vous pouvez faire un mouvement fluide et rapide en déplaçant vos mains en petits cercles, Arrêtez-vous lorsque la pâte est devenue plutôt fine et se rapproche de la taille finale que vous voulez.
    • Ne bougez jamais vos mains dans des directions opposées ou cela va créer un milieu plus fin. Gardez-les à un certain angle au lieu d’étirer seulement la partie extérieure pour laisser une petite bosse au milieu de la pâte,
    • Vous pouvez sinon appuyer le bord de votre main dans le creux avant d’appuyer directement vers l’extérieur pour étirer le bord. Utilisez votre autre main pour faire tourner la pâte pendant que vous répétez ce mouvement,

    Publicité

  1. 1 Tapez la pâte entre vos mains (facultatif). Cette étape vous permettra de donner forme plus facilement à la pizza. Certains pizzaïolos la frappent, d’autres la lancent et d’autres la frappent avant de la lancer une ou deux fois. Aucune de ces méthodes n’est meilleure que les autres. Si vous décidez de la frapper, voici ce que vous devez faire,
    • Enroulez la pâte autour de la paume de votre main et de votre avant-bras. Plus vous utilisez de la longueur de votre bras, plus vous réduisez le risque de casser la pâte.
    • Tapez la pâte contre la paume de votre main opposée, en la laissant s’enrouler par-dessus l’autre main et l’autre avant-bras. Si la pâte risque de se déchirer, vous pouvez la laisser s’enrouler doucement au lieu de la frapper fort.
    • Recommencez ce mouvement de va-et-vient. Chaque fois que vous la « frappez », la pâte doit tourner d’un quart de tour. Cette rotation est essentielle pour rendre la pâte plus large et régulière.
  2. 2 Enroulez la pâte sur votre poing et paume. Si elle a l’air suffisamment solide et si elle n’a pas encore atteint la taille voulue, il est temps de vous mettre en position de lancer. Ouvrez votre main dominante pour garder la main à plat, en serrant vos doigts. Fermez le poing de l’autre main pour « ancrer » la pâte. Enroulez la pâte sur vos deux mains en soutenant les deux côtés opposés de la pâte,
  3. 3 Faites tourner vos bras vers votre corps. Tournez vos bras vers l’intérieur pour vous préparer au lancer. Si vous utilisez votre main droite, tournez vos bras vers la gauche. Cela vous donne plus d’élan pour le lancer, pour transmettre le mouvement de rotation qui donne forme à la pâte dans les airs.
  4. 4 Ramenez vos mains vers le haut. Relevez votre main ouverte vers le haut jusqu’à ce que le dos de votre main se trouve devant votre visage, Suivez le mouvement avec votre poignet pour soutenir la pizza, mais concentrez-vous sur la paume de votre main pendant le lancer. Entrainez-vous à ce mouvement en premier sans jeter la pizza, puis essayez de nouveau avec une vitesse modérée.
    • Commencez par un lancer plus doux que ce que vous pensez être nécessaire. Si vous ne lancez pas assez fort, la pâte ne va pas s’envoler. Si vous lancez trop fort, elle va traverser la pièce.
  5. 5 Lâchez la pizza. Arrêtez d’un seul coup votre mouvement vers le haut une fois que vos mains arrivent devant votre visage. Cela va faire décoller la pâte sur une distance courte. Une fois dans les airs, elle devrait tourner à la même vitesse que la rotation de vos mains. La force de rotation de la pâte va la rendre plus plate et plus large, sans en faire sortir l’air.
  6. 6 Continuez le mouvement. Même si vos mains terminent leur mouvement vers le haut, elles doivent quand même continuer leur mouvement latéral une fois que la pâte est en l’air. Continuez le mouvement en tournant la paume de votre main vers l’extérieur, comme si vous éloigniez une mouche devant votre visage. Un mouvement fluide permettra à votre main de tourner au moment où vous lâchez la pizza.
    • Ne vous en inquiétez pas trop pendant les premières fois où vous essayez de lancer la pâte. Il est plus important de la rattraper lorsqu’elle tombe que de trouver la bonne position pour votre main.
  7. 7 Récupérez la pâte. Rattrapez-la avec vos deux poings et avant-bras. Servez-vous au maximum de la longueur de vos avant-bras pour éviter de percer la pâte. Si vous avez une pâte solide, vous pourriez arriver à la rattraper d’un seul poing, mais c’est un geste risqué pour la plupart des recettes.
    • Si vous l’avez lancée avec votre paume droite, rattrapez-la sur votre avant-bras gauche.
    • Les experts en lancer de pâte à pizza la récupèrent du bout des doigts avant de la relancer sans la laisser se reposer. C’est une technique complexe qui implique un lancer sur plusieurs trajectoires et angles, Il vaudrait mieux ne pas essayer avant de devenir un pizzaïolo plus expérimenté.
  8. 8 Recommencez si nécessaire. Si vous avez déjà bien frappé ou étiré la pâte, vous n’allez devoir la lancer qu’une seule fois pour lui donner la taille que vous voulez. Si vous l’avez étirée seulement légèrement avec vos doigts, vous allez devoir la relancer plusieurs fois. Une fois qu’elle a atteint la taille que vous voulez, posez-la sur la grille, la pierre ou la plaque à pizza. Vous êtes prêt(e) à y ajouter les ingrédients de votre choix.
    • La pâte est prête lorsque vous décidez qu’elle est prête. La taille de votre four et vos préférences personnelles en ce qui concerne l’épaisseur de la pâte sont les critères que vous devez suivre lorsque vous préparez la pizza.

    Publicité

  • Si vous vous débrouillez vraiment bien pour lancer la pâte, vous pourriez vous inscrire à une compétition ! Pour exécuter des tours plus complexes, la plupart des champions utilisent une pâte spéciale qui n’est pas conçue pour être mangée. Le secret d’une pâte très élastique et solide est une farine riche en gluten, beaucoup de sel et de l’eau très froide (mais pas lorsque vous activez la levure).
  • Vous pouvez laisser lever la pâte plus longtemps si vous y mettez moins de levure.
  • Si la pâte se déchire, pliez le trou sur lui-même pour le refermer ou appuyez plus de pâte sur le trou, Si la pâte se déchire, vous devriez arrêter d’essayer de l’élargir. Vous allez probablement devoir la laisser plus épaisse que vous le vouliez.
  • Essayez de ne pas mettre trop de farine lorsque vous pétrissez la pâte ou elle va être trop sèche et ne va pas s’étirer facilement. Vous pouvez en mettre plus lorsque vous lui donnez forme et la lancez.
  • Si la pâte est difficile à étirer, laissez-la reposer sur le plan de travail couvert d’un chiffon humide pendant au moins une heure et essayez de nouveau. La pâte ne va pas non plus s’étirer facilement lorsque vous la sortez du réfrigérateur.

Publicité

  • Il est essentiel de pétrir la pâte suffisamment longtemps, mais pas trop longtemps. Si vous utilisez un robot ménager puissant, il est possible de trop la pétrir. Vous saurez que c’est le cas si la pâte s’arrache facilement en des fils fins.
  • Vous courez à la catastrophe en la lançant trop haut. Elle va atterrir trop vite sur vos mains et se déchirer ou elle pourrait rester collée au plafond. Il suffit de la lancer à quelques centimètres au-dessus de votre tête.

Publicité Cet article a été rédigé avec la collaboration de nos éditeurs(trices) et chercheurs(euses) qualifiés(es) pour garantir l’exactitude et l’exhaustivité du contenu. L’équipe de gestion du contenu examine soigneusement le travail de l’équipe éditoriale afin de s’assurer que chaque article est en conformité avec nos standards de haute qualité.

Quelle semoule pour étaler la pâte à pizza ?

Les passionnés et les professionnels de la pizza utilisent la semoule de blé dur extra-fine pour étaler la pâte à pizza et pour enfourner plus facilement. En effet, la semoule va se détacher plus facilement du fond de pizza et éviter ainsi un surplus qui pourrait brûler pendant la cuisson.

Comment étaler une pâte en carré ?

Aplatir à la main la boule de pâte en forme de rectangle. Saupoudrer la pâte avec de la farine et l’abaisser en un rectangle. Plier les coins de la pâte vers l’intérieur pour former un vrai rectangle. Retourner la pâte.

Pourquoi je n’arrive pas à étaler ma pâte brisée ?

Technique pour bien étaler sa pâte brisée maison D’abord il vous fait faire la pâte brisée. Voici deux méthodes, je préfère la seconde qui permet de ne pas salir le plan de travail, qui est plus facile (moins d’huile de coude, et qui évite d’utiliser davantage de farine) Poser sur une toile (genre silpat) votre galette de pâte brisée bien froide.

Elle sort du frigo où elle a séjourné au moins 15 min dans un film transparent (éviter d’étaler directement une boule). (la pâte a température ambiante s’étale plus facilement, mais elle colle au rouleau et est difficile à déplacer, du coup, je ne vous le conseille pas, si vous le faites quand même, pensez à fariner un peu le rouleau).

Il est de plus conseiller de patienter avant d’étaler, le repos de la pâte favorisera la non-retractation de la pâte à la cuisson. Pour étaler la pâte au rouleau, il faut toujours partir du centre de la pâte pour aller vers les extrémités (en effet, c’est plus facile de faire les coins,,

mais on ne veut pas une grosse épaisseur au milieu hein!!!) N’hésitez pas à bien fariner votre plan de travail. Une autre technique consiste à utiliser deux toiles silpat (ou papier sulfurisé) = une dessous et une autre dessus, ainsi on roule sur la toile. Toujours du centre vers les bords. On retourne et on roule sur l’autre toile.

et ainsi de suite, jusqu’à ce que la pâte ait la bonne épaisseur. J’aime bien cette technique, car elle me permet de retourner facilement la pâte. et elle sera aussi facile à déplacer pour la mettre dans le plat. Vérifier ta taille pour que ça passe bien dans votre moule (la pâte doit être environ 2 à 3 cm plus large car elle doit dépasser du moule pour créer les rebords).

Quant à l’épaisseur, c’est en fonction des goûts.2 mm en gros. Deux solutions pour la déplacer. Retourner la toile silpat directement sur votre moule (je fais souvent comme ça), sinon si vous n’utilisez pas de toile, rouler la pâte sur le rouleau. J’ai trouvé une vidéo qui explique bien comment faire, merci à l’auteur.

La pâte dépasse bien du moule. Bien tasser la pâte sur les bords. Deux solutions ensuite pour enlever l’excédent de pâte. Passer un coup de rouleau, super pratique mais pas pour le silicone (comme je vous le montre sur la photo)

Dans ce cas, utiliser une lame (couteau ou autre), en faisant attention de ne pas entailler votre moule. Retapissez bien la pâte sur les rebords. (avec l’excédent de pâte, je fais des ) Piquer la pâte à la fourchette et remettre au frais pour environ une heure.

: Technique pour bien étaler sa pâte brisée maison