Quelle Difference Entre Pate Feuilletée Et Brisée?

Quelle Difference Entre Pate Feuilletée Et Brisée
Qu’est-ce qu’une pâte brisée ? – La pâte brisée est plus simple à réaliser que la pâte feuilletée et plus rapide à faire, surtout si vous la réalisez au robot, C’est une pâte polyvalente, moins friable et fragile que la pâte feuilletée, ce qui la rend idéale pour les fruits et légumes qui rendent de l’eau en cours de cuisson.

  • La recette de la pâte brisée demande, elle aussi, de la farine, de beurre (mou cette fois), d’eau et de sel.
  • Il suffit de mélanger les ingrédients, d’en faire une pâte (sans trop la travailler), de la laisser reposer et de l’étaler deux fois.
  • L’avantage des pâtes sablées est qu’elles peuvent être salées ou sucrées,

Elles conviennent avec des tartes aux fruits jaunes ( mirabelles, abricots, pêches ), des flamiches, des tartes salées, des quiches, des tourtes

Pourquoi de la pâte brisée ?

Bonjour, D’après nos recherches, le terme de « pâte brisée » est lui aussi lié à la texture de la pâte. La pâte brisée est réalisée avec moins de beurre qu’une pâte sablée, sa texture devient plus dure, elle est moins facile à manipuler et elle peut se casser, d’où le nom de pâte brisée.

Après la cuisson, là aussi les deux pâtes ne réagissent pas de la même manière, la pâte brisée va se casser d’une façon plus nette alors que la pâte sablée va s’effriter. Cette origine est reprise sur différents sites : – Mercotte : Quelle est la différence entre une pâte sucrée (=pâte brisée sucrée) et une pâte sablée ? La sablée est plus friable car elle a plus de beurre que de sucre et la sucrée est plus « dure » et facile à étaler car elle a moins de beurre.

– La cuisine de Nano : La pâte brisée est une pâte lisse et craquante, constituée de farine, de beurre mou, de sel et d’eau. Il semblerait qu’à l’origine, l’oeuf n’était pas présent dans la recette et la graisse animale remplaçait le beurre. Elle servait de contenant dans laquelle on plaçait des légumes puis plus tard des flans et elle est ensuite devenue une pâte pouvant tout contenir, aussi bien des ingrédients sucrés que salés.

Un billet du blog du Chef Simon est consacré à ces problèmes de distinction entre les différentes techniques de préparation des pâtes et là même les chefs se mélangent !: « Pâte à tarte, pâte à quiche, pâte brisée, pâte sablée, pâte à foncer, pâte sucrée mais qu’est ce que c’est que ce binzzzz ?! Parlons justement de ce qui fait mal par une anecdote croustillante La scène se passe chez un de mes amis chef propriétaire d’un restaurant Lillois de bonne réputation qui a la gentillesse d’accueillir des stagiaires dans sa cuisine.

On prend le café, tranquille, on taille des costards aux bons endroits, on discute mais sans se faire mal ambiance détendue et pas hostile. – Bertrand, dis moi, pour la pâte brisée, c’est normal que ton jeune il met des gros morceaux de beurre dans sa fontaine et qu’il fraise le tout après ? Parce que MOI, je sable entre les doigts (et là il mime le geste, au cas où je n’avais pas compris).

You might be interested:  Comment Couper Une Pizza En 7?

– Maurice (là je maintiens l’anonymat de mon pote en floutant son prénom), tu as bien dit que tu lui avais demandé une pâte « brisée » et en cuisine nos termes culinaires sont des illustrations concrètes de la technique employée (c’est vrai qu’on est limités intellectuellement en cuisine, alors on parle simple voyez vous !et si je me trompe on pourra aussi mettre ça sur ce compte là).

Et me voilà, parti dans l’historique de la pâte brisée que je vous résume ici : La pâte brisée, traditionnellement appelée, pâte à foncer est à l’origine une pâte servant davantage de contenant (comme la pâte à repère pour luter ou pour protéger les gros morceaux de viande qui cuisait devant la cheminée), la pâte brisée, ou à foncer servait à recevoir les légumes, les garnitures et plus tard les préparations complexes comme les appareils à flans salés (à crème prise).

La pâte humidifiée avec un peu d’eau est nourrie de graisse animale (saindoux), le beurre n’entrera dans la composition que plus tard. Cette pâte à foncer, n’est donc pas destinée à être consommée telle quelle. La pâte communément appelée brisée est devenue fourre-tout et je ne suis pas étonné que même les pros ne savent plus où donner de la toque.

C’est très contemporain d’y ajouter de l’œuf (le jaune) qui a un effet de friabilité certain et d’autres, n’ayant peur de rien la sucre allégrement, la confondant du même coup avec la pâte sucrée, ou la pâte sablée sucrée si vous préférez. La fête n’est pas finie et vous comprendrez que même si les pros commencent à y perdre leur latin, ça sent le sapin pour la suite de l’avenir du futur à venir.

Oui la fête, c’est cela et je vous le sers encore chaud ! – (C’est Maurice flouté qui cause) Bah moi je la sable dans les mains avec le beurre et j’ajoute les œufs et ensuite je fraise (ou je frâse) sur le plan de travail et nananère (ça veut dire que c’est bon, je ne suis pas carrément débile et que je sais comment on s’y prend !).

– (Là c’est ma pomme qui parle) Justement tu viens de le dire, tu sables la farine ET le beurre d’abord, pour obtenir la friabilité et tu ajoutes des jaunes pour l’homogénéité, c’est une sablée » Les pâtes brisées, feuilletées et sablées ont donc chacune leurs techniques de préparation spécifiques, c’est ce qui les distingue et ce qui leur a donné leur nom.

Quelles pâtes ne font pas grossir ?

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton ! Spaghettis, tagliatelles, coquillettes, penne. Les pâtes, on ne s’en lasse jamais. Mais selon une idée reçue tenace, les pâtes feraient grossir : on vous prouve le contraire avec 15 recettes savoureuses et peu caloriques.

  1. Écrit par Apolline Henry Publié le 14/01/2021 à 9h59 Le problème n°1 de nos pâtes préférées, c’est leur indice glycémique (IG) élevé.
  2. Concrètement, cela signifie que les sucres contenus dans les spaghettis, les penne et autres tagliatelles passent brutalement dans notre circulation sanguine : pour réguler le phénomène, notre corps est obligé de produire de l’insuline, une hormone.
You might be interested:  Comment Faire Un Bébé En Pâte À Modeler?

qui favorise le stockage des graisses dans les adipocytes. Et hop, on grossit. Heureusement, pour abaisser l’IG des pâtes (qui est d’environ 60 sur une échelle de 100), quelques p’tites astuces existent :

Optez pour une cuisson al dente – c’est-à-dire : les pâtes ne sont ni croquantes ni molles. En général, cela correspond à un temps de cuisson de 8 minutes pour des spaghettis. Mais, dans le doute, lisez toujours les instructions notées sur le paquet.Dans l’idéal, choisissez des pâtes intégrales ou complètes. Si ce n’est pas trop votre truc, privilégiez au moins les pâtes aux œufs et bannissez les pâtes « cuisson 3 minutes », trop riches en sucres. Idem : préférez les pâtes sèches aux pâtes fraîches,En accompagnement, misez sur un ou plusieurs aliments acides ( sauce tomate, câpres.) et/ou sur des légumes verts et/ou sur une viande, un poisson ou une portion d’œufs.Bon à savoir : l’index glycémique des pâtes réchauffées est plus faible que celui des pâtes qui sortent directement de la casserole. La bonne astuce : on les laisse refroidir quelques minutes puis on les remet dans la poêle avec la sauce. Miam !

Quelle quantité de pâtes pour 1 personne ? C’est une question assez compliquée parce qu’en fonction de la pâte choisie (un spaghetti, un penne, une tagliatelle.), le rapport poids cru/poids cuit varie. En moyenne : 80 g de pâtes sèches (toutes variétés confondues) donnent environ 200 g de pâtes cuites.

Incroyables pâtes magiques, Véronique Cauvin, éd. Solar Je compose mes assiettes complètes, Amandine Geers et Olivier Degorce, éd. Terre Vivante La cuisine de la minceur durable, Marie Chioca et Brigitte Fichaud, éd. Terre Vivante Plats uniques pour soirs de semaine, collectif, éd. Solar

À lire aussi : ⋙ Minceur : 10 recettes de pizzas light qui ne font pas grossir ⋙ Les 10 gâteaux apéritifs les moins caloriques ⋙ Cloud bread : la recette du “pain nuage” ultra faible en calories à grignoter sans culpabiliser

Quelle est la différence entre une pâte sablée et brisée ?

Imaginez-vous devant votre fourneau, voulant réaliser une délicieuse tarte ! Vous visualisez votre recette mais quelque chose cloche Vous vous rendez compte que vous ne savez pas quelle pâte choisir entre une pâte brisée, sablée ou feuilletée ! Et bien, cet article est là pour tenter de vous aiguiller dans votre choix ! Il existe donc trois pâtes à tartes que nous allons décrire, puis différencier ! Description des pâtes :

You might be interested:  Comment Bien Faire Cuire Une Saucisse De Toulouse?

La pâte brisée est une pâte lisse, légère, croustillante et peu friable (difficile à réduire en poudre) après cuisson. La pâte brisée est classique et très utilisée pour son côté « passe-partout », en effet elle est rapide à faire, On l’utilise principalement pour les tartes salées ( flamiches, quiches, tourtes ), mais aussi pour des tartes aux fruits jaunes (pêches, pommes, abricots, mirabelles.). On obtient la pâte brisée par un mélange de farine, de beurre, de sel et d’eau.

La pâte sablée est une pâte épaisse, compacte, résistante, plus friable et un peu plus sucrée que la brisée. La pâte sablée est utilisée de préférence pour les tartes aux fruits rouges (myrtilles, framboises), au chocolat, au citron meringué, à l’orange ou encore au bourdaloue (poire et frangipane). mais on l’utilise aussi pour confectionner les fameux sablés, des canapés, ainsi que des petits fours,

La pâte sablée se différencie de la pâte sucrée par le fait que le beurre est incorporé à la préparation par sablage et non par crémage, en effet pour le sablage de la pâte sablée, le beurre est mélangé à froid avec la farine et le sucre, ce qui lui permet d’entourer chaque grain de farine et de sucre, et d’empêcher les grains d’être solidaires entre eux après la cuisson, d’où la texture sablée (les œufs sont ensuite ajoutés après le sablage).

La pâte feuilletée est une pâte un peu plus riche en beurre, croustillante et légère après cuisson. La pâte feuilletée est connue pour être difficile à réaliser, et demande de longues heures de repos, On l’utilise pour faire des tartes (aux pommes), mais aussi de succulents millefeuilles, galettes des rois, chaussons (salés ou sucrés), vol-au-vent, friands, ou encore des palmiers salés pour l’apéritif.

Les viennoiseries, les croissants et les pains au chocolat sont, quant à eux, faits à partir de pâte levée feuilletée, semblable à la pâte feuilletée, mais encore un peu plus compliquée à réaliser. Différences explicites entre ces pâtes : La pâte brisée est constituée d’ une seule couche de pâte lisse, et est généralement utilisée pour faire les tartes aux fruits jaunes et les quiches,

  1. La pâte sablée est semblable à la pâte brisée, mais plus friable et sucrée, utilisée pour les tartes aux fruits rouges.
  2. La pâte feuilletée est plus difficile à obtenir, en effet, elle est constituée de plusieurs feuilles de pâte superposées,
  3. Moins compacte que la pâte brisée, elle s’émiette davantage, ce qui lui donne son côté croustillant,

Elle est généralement utilisée pour faire les friands et galettes,

À propos Articles récents

Éditeur chez JeRetiens Étudiant passionné par tout ce qui est relatif à la culture générale, à la philosophie, ainsi qu’aux sciences physiques ! Les derniers articles par Adrien Verschaere ( tout voir )