Quand Récolter Les Feuilles De Laurier Sauce?

Quand Récolter Les Feuilles De Laurier Sauce
Le laurier-sauce se cueille toute l’année! À condition de ne pas traiter les feuilles avec des insecticides ou fongicides. En avril, période de taille habituelle, remettez-le en forme. Suspendez les branches la tête en bas à l’ombre, dans un endroit frais et bien aéré.

Quand récolter les feuilles du laurier sauce ?

Récolte des feuilles du laurier-sauce – On apprécie particulièrement le laurier-sauce pour ses feuilles aromatiques et tellement parfumées. La récolte a lieu du mois de mars jusqu’aux premières gelées. On peut cueillir les feuilles au fur et à mesure de ses besoins ou les conserver après les avoir fait sécher.

  • Plus les feuilles sont foncées et anciennes et plus leur parfum est fort.
  • Il est donc préférable de commencer par récolter les feuilles les plus anciennes car les plus jeunes sont moins aromatiques.
  • Enfin, sachez que les feuilles du laurier s’utilisent aussi bien fraîches que séchées, entières et concassées lorsqu’elles sont sèches.

Les feuilles de laurier fraiches sont plus amers.

Comment bien faire sécher des feuilles de laurier ?

Préparation – Pour faire sécher les feuilles de laurier, il faut les étendre dans un linge, les maintenir bien à plat, puis les conserver au sec, au frais et à l’abri de la lumière.

Quand faire sécher le laurier sauce ?

Quand lancer le séchage ? – L’idéal est de le faire quand les plantes sont en pleine forme :

  • Milieu ou fin d’été pour les herbes d’été comme le persil, verveine, l’estragon, aneth, origan : de mon côté, je procède généralement à 2 séances « séchage » : 1 milieu aout alors que la plante est en forme et 1 milieu septembre avant l’arrivée de l’automne.
  • Fin de printemps pour les herbes « précoces » comme le persil planté en début de saison, la ciboulette vivace, la menthe etc, qui sont les plus expressives en cette saison. De même, n’hésitez pas à lancer deux sessions si vous en avez en grande quantités.

Le laurier sauce fait exception car celui ci gardant ses feuilles, elles peuvent être séchées en toute saison. ~~~~

Comment utiliser le laurier-sauce frais ou sec ?

Comment utiliser les feuilles de Laurier, fraîches ou sèches ? – En cuisine, les feuilles de Laurier peuvent être utilisées fraîches ou sèches. Cependant, les feuilles fraîches donneront plus d’arôme que les feuilles séchées. Mais faut-il encore avoir l’occasion de cueillir des feuilles fraîches dès qu’on en a le besoin ! Si vous n’avez pas de Laurier à porter de main, les feuilles séchées restent une très bonne alternative.

Elles seront d’ailleurs idéales pour vos tisanes ! Pour obtenir des feuilles de Laurier sèches, vous avez la possibilité de récolter des feuilles de Laurier fraîches, puis de les faire sécher pour votre petite réserve personnelle ou vous pouvez également les acheter dans n’importe quel magasin alimentaire.

Attention, les feuilles de Laurier séchées se conservent plus longtemps que les feuilles fraîches, mais doivent tout de même se consommer assez rapidement si vous souhaitez conserver la puissance de leur arôme. En effet, la feuille sèche, surtout exposée à la lumière, perdra petit à petit son arôme, jusqu’à ne plus en avoir du tout.

Quels sont les bienfaits de la tisane de laurier-sauce ?

Le laurier-sauce et ses bienfaits sur la santé – Favorise la digestion et réduit les flatulences ; calme les infections urinaires et dentaires ; offre des propriétés antiseptiques et bactéricides ; apaise les douleurs liées aux angines ; participe au traitement des états grippaux (toux, bronchite, sinus obstrués, etc.)

Les feuilles et les baies de laurier, dans les préparations culinaire, présentent de réelles vertus digestives, Elles ouvrent l’appétit, stimulent les estomacs fainéants et luttent contre l’ aérophagie,

Le laurier est également antiseptique, antifongique et antibactérien.

Pour soulager les douleurs liées aux affections respiratoires chroniques (bronchite, sinusite), ou en cas de grippe et de rhume, le laurier est recommandé pour ses propriétés expectorantes et antivirales,

Le laurier lutte aussi efficacement contre les signes de fatigue comme l’ herpès et les aphtes, Il calme les infections urinaires et dentaires,

Sur le plan émotionnel, le laurier est reconnu pour ses bienfaits contre l’ anxiété, l’ hypersensibilité et le manque de confiance,

En usage externe, les massages à l’ huile essentielle de laurier (diluée dans de l’huile d’amande douce) calment les contractures et douleurs musculaires, les inflammations articulaires et les rhumatismes,

En application locale, l’huile de laurier est efficace pour soigner les mycoses, l’ acné et les panaris,

En diffusion atmosphérique, l’huile essentielle de laurier assainit efficacement l’air et redonne de l’énergie. Bon à savoir, les feuilles de laurier repoussent les mouches qui s’invitent dans votre cuisine !

Pourquoi il faut brûler des feuilles de laurier dans la maison ?

Pourquoi est- il conseillé de brûler les feuilles de laurier dans la maison? Afin de bénéficier de ses nombreuses vertus puisqu’elle est connue comme étant à la fois un sédatif, un analgésique et anti-inflammatoire. On lui connaît également des propriétés antibactériennes et antifongiques.

Pourquoi faire sécher les feuilles de laurier ?

4 manières de faire sécher des feuilles de laurier Le séchage est une excellente façon d’intensifier la saveur des herbes que vous récoltez. Les feuilles de laurier séchées ont environ trois à quatre fois plus de gout que lorsqu’elles sont fraiches. Vous pouvez vous en servir pour assaisonner de la viande, des sauces, des soupes et d’autres plats salés.

  1. 1 Préparez une plaque. Posez une ou deux feuilles de papier absorbant sur une plaque de four suffisamment grande pour accommoder toutes les feuilles de laurier sans qu’elles se touchent. Utilisez assez de papier pour couvrir toute la plaque. Une seule couche suffit,
  2. 2 Disposez les feuilles de laurier. Posez-les sur le papier absorbant en formant une seule couche. Ne les empilez pas les unes sur les autres. Espacez-les pour qu’elles sèchent de façon uniforme. Si vous en avez beaucoup, utilisez deux plaques pour les faire sécher.
    • Ne les mélangez pas avec d’autres herbes aromatiques, car elles ne sècheront pas à la même vitesse.
  3. 3 Mettez la plaque au chaud. Posez-la dans une pièce chaude, sèche et bien ventilée. Le plan de travail ou la table de la cuisine sont parfaits. Veillez à ne pas exposer les feuilles directement au soleil, car elles bruniront et se flétriront,
    • Elles peuvent supporter la lumière indirecte du soleil, mais ce n’est pas idéal.
  4. 4 Retournez les feuilles. Au bout d’une semaine, vérifiez-les et retournez-les pour qu’elles sèchent toutes de façon uniforme et à la même vitesse. Si certaines semblent sécher plus vite que d’autres, vérifiez les plus sèches au bout de 3 ou 4 jours après les avoir retournées,
  5. 5 Laissez sécher les feuilles. Après les avoir retournées, laissez-les pendant une semaine de plus. Vérifiez-les pour voir si elles contiennent encore de l’humidité. S’il y a encore des parties vert foncé ou souples, il faudra peut-être attendre pendant 3 ou 4 jours de plus voire une semaine entière pour qu’elles sèchent complètement,
    • Si certaines feuilles sont déjà sèches, enlevez-les de la plaque et mettez-les dans un récipient hermétique.
  6. 6 Conservez le laurier. Enlevez les feuilles des tiges et mettez-les dans un récipient hermétique. Jetez les tiges et conservez les feuilles entières dans un sac en plastique à fermeture coulissante ou une boite hermétique. Si vous ne comptez pas les utiliser entières pour vos recettes, vous pouvez les effriter. Rangez-les dans un lieu frais et sombre où la température est comprise entre 18 et 25 °C,
    • Pour effriter ou broyer les feuilles, cassez-les avec les doigts et écrasez chaque gros morceau avec le dos d’une cuillère jusqu’à ce que vous obteniez une poudre grossière. Vous pouvez aussi les écraser dans un mortier avec un pilon pour en faire une poudre fine.
    • Les feuilles entières conserveront leur arôme plus longtemps que celles qui sont broyées.
    • Dans de bonnes conditions, les feuilles de laurier séchées peuvent se conserver pendant un an.

    Publicité

  1. 1 Préchauffez le déshydrateur. Réglez-le sur une température de 35 à 45 °C et laissez-le chauffer pendant une trentaine de minutes. Si l’air est très humide chez vous, réglez l’appareil sur 50 °C,
    • Lisez la notice de votre modèle pour voir si elle conseille une température pour faire sécher des feuilles de laurier.
  2. 2 Rincez les feuilles de laurier. Faites couler doucement de l’eau froide sur leur surface. Ouvrez légèrement le robinet et tenez les feuilles sous le jet avec les mains. Frottez-les délicatement pour enlever la poussière et la saleté. Prenez une poignée de feuilles et secouez-les pour éliminer un maximum d’eau avant de les tamponner avec du papier absorbant pour les sécher,
    • Vous pouvez également les mettre dans une passoire et les remuer avec les doigts pour les égoutter.
    • Laissez-les sécher complètement pendant une heure ou deux avant de les mettre dans le déshydrateur.
  3. 3 Posez-les sur un plateau. Disposez les feuilles sur le plateau du déshydrateur en formant une seule couche. Veillez à ce qu’elles ne se touchent pas et ne se chevauchent pas pour éviter qu’elles sèchent de manière irrégulière. S’il y a plusieurs étages dans votre déshydrateur, servez-vous de plusieurs plateaux au besoin,
    • S’il y a plusieurs étages dans l’appareil, la position du haut sera la plus froide et les feuilles y sècheront le plus lentement. Glissez le plateau dans l’emplacement du bas pour accélérer le séchage.
  4. 4 Laissez sécher le laurier. Laissez-le sécher pendant 1 à 4 heures en le vérifiant toutes les heures. Selon votre déshydrateur et le taux d’humidité ambiante, les feuilles de laurier peuvent mettre 1 à 4 heures à sécher. Si elles ne sont pas sèches et cassantes au bout d’une heure, laissez-les pendant 30 min de plus avant de les vérifier à nouveau.
    • Consultez la notice de votre appareil pour voir si elle conseille des temps de séchage.
  5. 5 Laissez refroidir les feuilles. Sortez-les du déshydrateur et attendez qu’elles refroidissent. Lorsqu’elles commencent à se recourber ou à s’effriter et que les tiges commencent à se fendre, elles sont sèches. Sortez alors le plateau de l’appareil et laissez-le sur un plan de travail pendant une heure pour qu’il refroidisse,
    • Ne laissez pas le laurier en plein soleil pendant qu’il refroidit.
  6. 6 Retirez les tiges. Conservez le laurier dans un récipient hermétique. Enlevez délicatement les feuilles des tiges et mettez-les dans un sac en plastique ou une boite hermétiques. Si vous les laissez entières, elles conserveront un maximum de saveur, mais si vous ne comptez pas les utiliser entières pour cuisiner, vous pouvez les effriter avant de les mettre dans le récipient,
    • Conservez-les dans un lieu frais et sec où la température est de 18 à 25 °.
    • Jetez les tiges dans le jardin ou compostez-les.

    Publicité

  1. 1 Préchauffez le four. Réglez-le sur sa température la plus basse. Si vous pouvez le régler sur 30 à 45 °C, c’est parfait. Sinon, réglez-le sur la température la plus basse possible et laissez sa porte entrouverte pendant tout le procédé. Si l’appareil a une fonction spéciale ou un compartiment séparé pour garder les plats au chaud, servez-vous-en,
    • Si vous séchez des feuilles de laurier à une température supérieure à 45 °C, elles perdront une partie de leur saveur. Si le four est trop chaud, il est donc important qu’il reste entrouvert.
    • Si vous laissez la porte de l’appareil entrouverte, assurez-vous qu’il n’y a aucun enfant ou animal dans les environs.
  2. 2 Posez le laurier sur une plaque. Disposez les feuilles sur une plaque de four suffisamment grande pour toutes les accommoder. Espacez-les d’au moins 5 mm les unes des autres pour qu’elles sèchent de façon uniforme,
    • Assurez-vous qu’il n’y a pas d’huile ou d’autre matière grasse sur la plaque, car ces produits empêcheront le laurier de sécher correctement.
  3. 3 Enfournez la plaque. Mettez-la dans le bas du four. L’emplacement le plus proche de l’élément chauffant est le meilleur pour faire dorer et griller les aliments. Il convient donc au procédé de séchage, car le but est que les feuilles deviennent bien sèches et cassantes. Si vous savez que la température dans votre four n’est pas uniforme, il faudra faire tourner la plaque pendant le procédé,
    • Sortez les autres plaques qui se trouvent dans le four, car elles auront un impact sur la température et la circulation de l’air.
  4. 4 Retournez les feuilles. Laissez-les sécher dans le four pendant 30 min avant de les retourner. Retournez chaque feuille individuelle pour qu’elles sèchent toutes de façon uniforme. Protégez-vous les mains avec des gants de four et sortez la plaque de l’appareil ou faites-la glisser vers l’extérieur pour éviter d’avoir à mettre les mains dans le four chaud. Prenez chaque feuille par la tige et retournez-la soigneusement,
    • Si vous laissez le four entrouvert, faites tourner la plaque entière pour que les feuilles qui se trouvaient devant se trouvent derrière.
  5. 5 Laissez sécher le laurier. Attendez pendant 45 min avant de le vérifier. Au bout de 45 min, sortez la plaque du four en vous protégeant avec un gant et touchez chaque feuille avec les doigts. Si vous pouvez plier les feuilles sans qu’elles se cassent, laissez-les dans l’appareil pendant 15 à 30 min de plus avant de les vérifier à nouveau,
    • Si elles sont sèches et se brisent lorsque vous les touchez, sortez-les et laissez-les refroidir sur un plan de travail.
  6. 6 Laissez refroidir les feuilles. Lorsqu’elles sont sèches et cassantes, éteignez le four. En général, il faut environ une heure pour les faire sécher au four, mais si l’air environnant est humide, le procédé peut être plus long. Lorsqu’elles sont parfaitement sèches, éteignez l’appareil et laissez sécher le laurier sur la plaque pendant environ une heure,
    • Si les feuilles sont brunes et très cassantes, éteignez immédiatement le four et posez la plaque sur un plan de travail en vous protégeant avec un gant de four pour éviter d’exposer le laurier à la chaleur résiduelle dans l’appareil.
  7. 7 Conservez le laurier. Mettez-le dans un récipient hermétique. Arrachez les feuilles des tiges et jetez ces dernières dans le jardin ou compostez-les. Mettez les feuilles dans une boite hermétique ou un sac en plastique à fermeture coulissante. Si vous les conservez dans de bonnes conditions, elles garderont leur saveur pendant un an,
    • Vous pouvez utiliser du laurier séché pendant 3 ans, mais il perdra petit à petit son arôme.
    • Vous pouvez effriter les feuilles tout de suite, mais elles perdront leur saveur plus rapidement.
    • Si vous voulez cuisiner avec les feuilles séchées immédiatement, faites-le. Utilisez-en peu, car leur gout est extrêmement puissant.

    Publicité

  1. 1 Préparez une assiette. Couvrez une assiette microondable de papier absorbant. N’utilisez pas de papier absorbant fait à partir de papier recyclé, car il contient des fragments minuscules de métal pouvant provoquer un feu dans le microonde. Vous pouvez aussi utiliser un torchon propre,
    • Si vous utilisez un torchon, assurez-vous qu’il n’a pas d’étiquette métallique, car elle peut provoquer un feu dans le microonde.
  2. 2 Ajoutez le laurier. Posez les feuilles sur le papier absorbant avant de les couvrir avec une autre feuille. Disposez-les de manière à ce qu’elles ne se touchent pas puis couvrez-les d’une autre couche de papier absorbant,
    • Si vous utilisez un grand torchon, repliez-le simplement par-dessus le laurier pour le couvrir.
  3. 3 Faites chauffer les feuilles. Faites-les chauffer dans le microonde à puissance élevée pendant 35 à 45 secondes. Les feuilles de laurier contiennent beaucoup d’huile et il leur faut du temps pour sécher, mais si vous les faites chauffer pendant trop longtemps, elles bruleront.35 secondes sont recommandées pour les appareils classiques de 1 000 watts. Selon votre modèle, le temps nécessaire peut être de 30 à 50 secondes,
    • Ne faites pas chauffer le laurier pendant plus de 70 à 80 secondes, car il risque de bruler.
  4. 4 Conservez les feuilles. Enlevez-les des tiges et mettez-les dans un récipient hermétique. Lorsqu’elles sont cassantes, elles sont complètement sèches. Si elles sont encore molles ou que vous pouvez les plier sans qu’elles se cassent, continuez de les faire chauffer au microonde par coups de 10 à 20 secondes en les vérifiant à chaque intervalle jusqu’à ce qu’elles soient sèches,
    • Si elles sont brunes et sentent le brulé, jetez-les et recommencez avec des feuilles fraiches.
    • Les feuilles entières conservent leur saveur plus longtemps que celles qui sont effritées.

    Publicité

  • N’oubliez pas que les herbes séchées sont beaucoup plus puissantes que les herbes fraiches. Lorsque vous utilisez des feuilles de laurier séchées en suivant une recette contenant des feuilles fraiches, pensez à ajuster la quantité.
  • Servez-vous d’un microonde pour faire sécher de petites quantités de feuilles de laurier.

Publicité

Ne faites pas sécher les feuilles dehors au soleil, car elles perdront leur couleur et leur saveur.

Publicité

  • Une plaque de four
  • Du papier absorbant
  • Des boites hermétiques ou des sacs en plastique à fermeture coulissante pour la conservation
  • Un déshydrateur
  • Un plateau de déshydrateur
  • Des boites hermétiques ou des sacs en plastique à fermeture coulissante pour la conservation
  • Une plaque de four
  • Des gants de four pour vous protéger les mains
  • Des boites hermétiques ou des sacs en plastique à fermeture coulissante pour la conservation
  • Une assiette microondable
  • Du papier absorbant ou un torchon propre
  • Des boites hermétiques ou des sacs en plastique à fermeture coulissante pour la conservation

Cet article a été rédigé avec la collaboration de nos éditeurs(trices) et chercheurs(euses) qualifiés(es) pour garantir l’exactitude et l’exhaustivité du contenu. L’équipe de gestion du contenu examine soigneusement le travail de l’équipe éditoriale afin de s’assurer que chaque article est en conformité avec nos standards de haute qualité.

Comment conserver les feuilles de laurier-sauce ?

La meilleure manière de le conserver est de le faire sécher dans un endroit sec, à plat sur un linge ou suspendu en bouquet d’une dizaine de feuilles la tête en bas, puis de l’entreposer dans un contenant fermé. Le laurier – sauce entre dans la composition du bouquet-garni avec le persil, le romarin et le thym.

Comment faire sécher des feuilles de laurier naturellement ?

Faire sécher les feuilles de laurier naturellement – Vous pouvez faire sécher les feuilles de laurier naturellement en les laissant dans une pièce sèche, peu humide et chaude. La pièce doit également être bien ventilée. On ne vous conseille pas de laisser les feuilles de laurier au soleil.

  • Quelle est la manière naturelle pour sécher le laurier frais ?
  • Suspendre des feuilles du laurier pour les faire sécher
  1. Prendre d’abord une plaque à pâtisserie et la recouvrir d’une couche de papier absorbant.
  2. Étaler les feuilles de laurier en leur laissant de l’espace suffisant. Pour ce faire, veiller à ce qu’elles ne se chevauchent pas les unes les autres.
  3. Puis, laisser les feuilles de laurier dans la pièce. Veiller à ce qu’elles ne soient pas directement exposées à la lumière.
  4. Après une semaine, retourner les feuilles de laurier pour vous assurer que les deux faces sèchent uniformément.
  5. Après deux semaines, prendre les feuilles de laurier séchées pour en profiter. Pourtant, si vous remarquez des taches vert foncé, vous pouvez les laisser sécher une semaine de plus.

Comment savoir si les feuilles du laurier sont déjà sèches ?

Comment savoir si mon laurier est comestible ?

1) Le laurier-sauce est le seul comestible – Fraîches, séchées, émiettées ou entières, les feuilles de laurier parfument nos plats en sauce ou nos préparations à base de poisson. Attention, il ne faut pas confondre le laurier-sauce avec les autres lauriers.

  • Bien qu’ils portent le même nom, ils ne font pas partie de la même famille botanique.
  • Seul le laurier-sauce est comestible, le laurier-rose, laurier-cerise ou laurier des bois ne peuvent pas être consommés.
  • Pour distinguer l’espèce comestible des autres, il suffit d’effriter une feuille et de la sentir.

Seul le laurier-sauce est parfumé.

Quels sont les bienfaits de la feuille de laurier ?

• Les bienfaits du laurier – Stimulant du système immunitaire, antiviral, antibactérien, antifongique très puissant, le laurier est indiqué en cas de troubles digestifs (ballonnements, flatulences), dérèglement de la flore intestinale (candidose), gênes buccales (gingivite, aphtes) et douleurs articulaires.

En hiver, il aide dès les premiers refroidissements pour lutter contre la grippe et les troubles ORL. Nouveau RDV Santé et Forme Notre Temps lance sa nouvelle newsletter dédiée à votre santé et votre bien-être. Tous les 15 jours, retrouvez toutes les informations, les conseils des experts santé de la rédaction pour garder la forme.

Inscrivez-vous

Comment utiliser les feuilles de laurier-sauce ?

L’indispensable laurier en cuisine – Seul le laurier-sauce est comestible. Les autres arbustes appelés aussi parfois lauriers comme le laurier-rose sont très toxiques. Le laurier-sauce est bien sur l’un des aromates qui composent le ” bouquet garni ” avec le persil et le thym et est largement utilisé par les cuisiniers du monde entier.

Comment tailler un laurier sauce trop haut ?

Comment rabattre le laurier-sauce ? – Le rabattage total : couper le (ou les) tronc(s) à 20 cm du sol. L’arbre supporte bien l’opération et repousse vite. Le rabattage partiel : il est utile sur un arbre simplement encombrant ou partiellement gelé. Couper très court les troncs ou branches secs (gelés).

Comment savoir si mon laurier est comestible ?

1) Le laurier-sauce est le seul comestible – Fraîches, séchées, émiettées ou entières, les feuilles de laurier parfument nos plats en sauce ou nos préparations à base de poisson. Attention, il ne faut pas confondre le laurier-sauce avec les autres lauriers.

Bien qu’ils portent le même nom, ils ne font pas partie de la même famille botanique. Seul le laurier-sauce est comestible, le laurier-rose, laurier-cerise ou laurier des bois ne peuvent pas être consommés. Pour distinguer l’espèce comestible des autres, il suffit d’effriter une feuille et de la sentir.

Seul le laurier-sauce est parfumé.

Comment conserver les feuilles de laurier-sauce ?

La meilleure manière de le conserver est de le faire sécher dans un endroit sec, à plat sur un linge ou suspendu en bouquet d’une dizaine de feuilles la tête en bas, puis de l’entreposer dans un contenant fermé. Le laurier – sauce entre dans la composition du bouquet-garni avec le persil, le romarin et le thym.

Pourquoi mettre des feuilles de laurier dans la maison ?

Nettoyer toutes les pièces avec du laurier – Les feuilles de laurier peuvent être utilisées pour nettoyer toutes les pièces d’une habitation. De la cuisine à la chambre en passant par le salon et la salle de bain, le laurier transforme la maison en un véritable havre de paix où hygiène et propreté ne font qu’un. À titre d’information, cette plante peut être utilisée pour :

  • Laver le plancher et les volets
  • Éradiquer les bactéries et les virus
  • Polir les surfaces en céramique
  • Empêcher la formation des moisissures

Quand la taille des lauriers ?

Quand tailler le Laurier-cerise ? – Il est préférable de tailler le Laurier-cerise tout au début du printemps. Les mois de mars et d’avril sont parfaits pour cela. Toutefois, il est important que le risque de gel ait été complètement écarté. Le froid glacial n’est pas propice à la récupération de la haie de Laurier,

  1. Il peut aussi arriver que des branches de l’arbuste de haie gèlent et que des plaies de coupe ne guérissent pas correctement.
  2. Certains jardiniers choisissent de tailler les branches gelées, mortes ou malades de leur haie de Laurier vers la fin de l’hiver.
  3. Cela est tout à fait possible, mais il faut être un peu prudent.

Il vaut mieux attendre le printemps. La plupart des espèces de Laurier peuvent être taillées 1 à 2 fois par an. Bien sûr, il y a des espèces qui poussent un peu plus lentement, comme par exemple le Laurier-cerise ‘Zabeliana’ et ‘Otto Luyken’, mais la majorité des Lauriers poussent assez rapidement.

Certaines espèces de Laurier-cerise peuvent s’accroître de 60 centimètres par an. Le Laurier-cerise ‘Genolia’ en est un bon exemple. D’autres espèces de Laurier-cerise se limitent à une augmentation d’un demi-mètre par an, ce qui est encore donc très rapide. Ces espèces doivent être bien entretenues par le biais de la taille afin qu’elles ne prennent pas trop de place dans votre jardin.

Souvent, les arbustes de Laurier croissent également assez en largeur, donc n’hésitez pas à les tailler. Quand Récolter Les Feuilles De Laurier Sauce Avec un taille-haie électrique, vous pouvez obtenir un résultat très serré et uniforme.