Comment Faire Secher La Pate De Coing Au Four?

Comment Faire Secher La Pate De Coing Au Four
Bien faire sécher les pâtes de coing – Déjà, ça commence par bien bien faire cuire la pâte de coings. Pas de mystère, s’il reste trop d’eau dans la préparation, elle suera au fil du temps. Et on sait tout que l’eau, c’est aussi la porte ouverte à une moins bonne conservation ! (en tout cas si tu l’ignorais, maintenant, tu sais) Je vais un peu me la péter, parce que parfois ça fait pas de mal (enfin je crois).

La mamie de doudou, c’est un peu la master du bocal : chez elle ils ont un « ché » (je sais pas l’écrire, google connaît que le ché guevara, on va pas y passer la nuit), un genre de réserve, d’arrière maison quoi. Ils ont une rangée de bocaux qui te ferait pâlir n’importe quel survivaliste, avec de tout, mais de tout qui vient de leur jardin potager immense.

Du coup ça fait un moment qu’elle faisait des pâtes de fruits quand j’ai pointé le bout de mon nez dans le monde. ET POURTANT, quand elle a goûté les miennes, elle a dit qu’elle arrivait jamais à les rendre si sèches et qu’elles étaient délicieuses. Je l’ai pas trop montré parce que je voulais pas abuser et rester digne, mais c’était le carnaval de Rio intérieurement.

Une fois les pâtes de coing étalées en plaques, il faut bien laisser sécher d’un coté, puis de l’autre : j’ai pas le souvenir super précis un an après mais je crois bien avoir laissé 48 h de chaque côté, dans le four (éteint, c’est juste que c’est à l’abri), entrouvert, pour éviter la poussière et l’humidité qui stagnerait dedans.

Ensuite alors je les ai détaillées et roulées dans le sucre, ce qui les a aussi isolées un peu plus. Une autre chose très importante : si tu veux faire des pâtes de coings réduites en sucre, ma foi, tu risques d’avoir des soucis. C’est le conservateur de cette recette, donc faut pas y aller mollo !

Comment faire durcir la pâte de coing ?

Recette de la pâte de coing maison – Dans un premier temps, il faut cuire les coings, Coupez les coings en 4, retirez les cœurs et épluchez-les. Citronnez-les légèrement afin qu’ils ne s’oxydent pas. Mettez les coings dans une casserole, ajoutez quelques peaux et cœurs renfermés dans un sachet.

  1. Couvrez d’eau, faites chauffez jusqu’à légère ébullition et laissez cuire pendant 30 à 40 minutes.
  2. Les coings doivent être bien mous.
  3. A la fin de la cuisson, vous pouvez récupérer le jus pour préparer ensuite de la gelée de coings.
  4. Egouttez les coings et pressez-les pour faire sortir le jus.
  5. Pour ma part j’ai même laissé s’égoutter les coings plusieurs heures.

Une fois les coings bien égouttés, mixez-les avec un pied mixeur, puis pesez-les. Dans une casserole, mettez les coings ainsi mixés ainsi que la quantité égale de sucre. La plus longue étape arrive : faites cuire le mélange coings+sucre sur feu moyen, en mélangeant sans cesse à l’aide d’une cuillère en bois, jusqu’à ce que la pâte dessèche.

Cela m’a pris environ une heure : la pâte va progressivement se colorer, et devenir plus solide. Pour voir si la pâte de coing est suffisamment asséchée, elle ne doit plus retomber comme un « ruban » quand vous en prélevez à la cuillère, mais plutôt en « bloc ». Dans le doute, mieux vaut assécher plus que moins, cela vous permettra de gagner du temps sur le séchage.

Quand la pâte de coing est suffisamment asséchée, versez-la dans un plat recouvert de papier sulfurisé. La pâte de coing doit être étalée sur une épaisseur de 1,5-2cm. Vous pouvez faire plus épais, mais plus l’épaisseur est importante, plus le temps de séchage est long.

  • Laissez alors sécher à température ambiante 2-3 jours.
  • Vous pouvez, si vous le souhaitez, recouvrir le plat d’un torchon propre (mais ne le mettez pas au contact de la pâte de coings).
  • Au bout de ce temps de séchage, vérifiez si la pâte de coing.
  • Si c’est le cas, alors démoulez-la et retournez-la sur une planche.

Laissez de nouveau sécher la pâte de coing pendant 1 à 2 jours. Quand la pâte de coing maison a séché des 2 côtés, vous pouvez alors la détailler en morceaux. A vous de juger les dimensions de pâtes de coings souhaitées. Espacez-les et laissez-les sécher de nouveau une journée à l’air ambiant.

A ce moment-là, roulez les pâtes de coings dans le sucre. La pâte est normalement encore suffisamment collante pour permettre au sucre de se coller. Ensuite, ce sera à vous de juger la nécessité de laisser encore sécher à l’air libre la pâte de coing. Pour cela, il vous faudra la goûter : la pâte doit moelleuse, surtout au cœur, mais pas humide.

Quand vos pâtes de coing ont fini de sécher, rangez-les dans une boîte en fer en séparant les étages par du papier sulfurisé. Conservez la boîte de fer au réfrigérateur, ou au frais (dans un garage par exemple). Comment faire de la pâte de fruit de coing

Pourquoi la pâte de coing ne durcit pas ?

pate de fruits pas assez ferme Bonjour,voila j’ai fait des pates de fruits j’ai mis la préparation dans un plat pour les faire refroidir et au moment de démouler ma préparation est molle donc indécoupable meme après un long moment de repos.

  • Votre navigateur ne peut pas afficher ce tag vidéo.

En réponse à emma_14155521 Bonjour,voila j’ai fait des pates de fruits j’ai mis la préparation dans un plat pour les faire refroidir et au moment de démouler ma préparation est molle donc indécoupable meme après un long moment de repos.

  1. bonsoirtu chauffes ta pâte en mettant de l’agar agarca devrait l’épaissir
  2. Françoise
  3. J’aime

En réponse à emma_14155521 Bonjour,voila j’ai fait des pates de fruits j’ai mis la préparation dans un plat pour les faire refroidir et au moment de démouler ma préparation est molle donc indécoupable meme après un long moment de repos. Bonjour,Si la pâte refuse de sécher, elle n’était sans doute pas assez cuite au départ.Tu peux la faire sécher plus rapidement en la mettant au four.

  • Attention toutefois à ne pas laisser caraméliser!
  • J’aime

En réponse à emma_14155521 Bonjour,voila j’ai fait des pates de fruits j’ai mis la préparation dans un plat pour les faire refroidir et au moment de démouler ma préparation est molle donc indécoupable meme après un long moment de repos. BonsoirA la fin de la cuisson, la pâte de fruits doit se détacher du fond de la bassine (ou de la casserole) quand on la tourne.

  1. J’aime
You might be interested:  Qui Fait Gonfler La Pate Mots Fleches?

La suite après cette publicité En réponse à emma_14155521 Bonjour,voila j’ai fait des pates de fruits j’ai mis la préparation dans un plat pour les faire refroidir et au moment de démouler ma préparation est molle donc indécoupable meme après un long moment de repos.

  • J’aime

BonjourOn ne peut pas simplement utiliser les fruits et le sucre ? Je n’aime pas trop l’adjonction de pectine, d’acide, même si l’origine de ces produits est naturelle. Cela dit sans critique de ta recette, bien sûr.

  1. J’aime
  • merci pour tout c’est conseils je vais essayer.
  • J’aime

La suite après cette publicité La pectine vient de la pomme, l’acide citrique vient du sirop de sucre fermenté -Il y a de la pectine dans tous les sucres gélifiés (Gelsuc, Confisuc,)Mais le sucre ne suffit pas – Si le fruit ne contient pas assez de pectine il est indispensable d’en ajouter – On ne fait pas de pâtes de fruits par dessèchement car elles ne se conservent pas dans le temps pour des raisons difficiles à résumer ici, liées à la transformation de la molécule du saccharose en fonction du PH des fruits.

  1. 1 – J’aime

Merci pour ces explicationsBravo pour ton métier, j’ai la folie des fruits confits, en particulier ceux que l’on trouve dans une certaine boutique à Aix-en-Provence, derrière le cours Mirabeau. Les mandarines confites en particulier.

  • J’aime

Allez je me lance je vais en refaire avec plus de cuisson et plus de pectine.On vera bien je vous dirai le resultat.

  1. J’aime

La suite après cette publicité Salut, Tu trouveras sur le net des recettes sans ajout de pectine mais simplement en ajoutant du jus de pomme (ce qui revient sensiblement au même mais évidemment le goût évolue). J’ai fait résemment de la pâte de coings (qui n’a pas se problème de manque de pectine) et j’ai diminué la quantité de sucre (3/4 du poids de la purée de fruits obtenue) et pour la cuisson, je l’ai faite dans une mijoteuse en température basse sans couvercle.2 avantages pour moi, le premier, c’est que la surveillance est nettement moindre et le second c’est qu’on ne risque pratiquement pas de brûler.

  • J’aime

: pate de fruits pas assez ferme

Comment faire sécher la pâte de fruit ?

Préparation et cuisson des pâtes de fruit Les pâtes de fruit représentent la dernière étape de la concentration par la cuisson du mélange pulpe de fruit et sucre. Leur préparation se rapproche de celle d’une marmelade cuite très longtemps. Avec elles, on aborde le domaine de la confiserie. Passez les fruits au moulin à légumes Moulin à légumes Sert à réduire en purée. La plupart des modèles comportent trois disques aux perforations plus ou moins grandes. (grille fine) et récupérez la pulpe.2 Pesez la pulpe et mélangez-la au même poids de sucre. Ajoutez un gélifiant si vous souhaitez une cuisson plus rapide.3 Versez le mélange dans la bassine à confiture, portez à frémissement et faites cuire doucement sans cesser de remuer jusqu’à l’obtention de la consistance souhaitée (cela peut demander beaucoup de temps) ; quand l’évaporation est suffisante, la pâte doit être épaisse et se détacher du fond de la bassine. Si vous utilisez un gélifiant, respectez les temps de cuisson indiqués par le fabricant.4 Tapissez un moule plat de papier sulfurisé, saupoudrez-le de sucre cristallisé et versez-y la pâte en une couche de 1 à 2 cm d’épaisseur. Lissez la surface, remettez un peu de sucre et laissez refroidir.5 Recouvrez le plat avec un linge et laissez sécher la pâte pendant 24 heures dans un endroit sec et chaud (au-dessus d’une armoire ou d’un radiateur par exemple).

Si la pâte semble un peu trop molle, prolongez simplement le temps de séchage.6 Huilez un couteau et coupez la pâte en losanges ou en carrés, puis roulez chaque morceau dans du sucre cristallisé.7 Rangez les pâtes de fruit dans une boîte hermétique en séparant les couches par des feuilles de papier sulfurisé.

: Préparation et cuisson des pâtes de fruit

Comment faire sécher des coings ?

Infusion de coing séché J’ai goûté pour la première fois c e que je croyais être une infusion de coings cet été à l’évènement ‘Essence of Thaïland’. L’infusion était servie froide, sucrée avec beaucoup de glaçons Après enquête, ce qui s’appelle parfois ‘coing’ en Thaïlande ou au Laos, est en fait le fruit de l’ ‘Aegle marmelos, apparenté aux agrumes et qui n’a donc rien à voir avec le coing de mon jardin: pas grave, le résultat est délicieux malgré tout! 😉 La saison n’est plus aux infusions glacées, mais en version chaude et réconfortante, c’est un délice également: la couleur de l’infusion est très claire, mais le goût est définitivement riche en coings.

Ingrédients: De beaux mûrs sucre pour sucrer l’infusion selon votre goût Préparation: Enlevez le duvet des coings et nettoyez les. Coupez les en tranches fines et faites sécher à four très doux (Th 1/2 sur mon four à gaz) pendant plusieurs heures (avec la porte entrouverte) jusqu’à ce que les tranches de coings soient séches.

Stockez dans un récipient hermétique. Pour l’infusion, utilisez l’équivalent d’un coing séché pour une grande théière. Recouvrez d’eau chaude et laissez infuser 8 minutes. Sucrez selon votre goût et dégustez chaud (ou froid pendant l’été). Bon appétit! : Infusion de coing séché

Comment rattraper une pâte de coing trop liquide ?

Comment rattraper une gelée de coing trop liquide ? – Il ne faut ni retirer la peau, ni les pépins, ni le trognon c’est d’ailleurs dans les pépins que se trouve la pectine qui va aider à faire prendre la gelée. Si tout de fois après ces astuces la gelée est toujours liquide, pour l’ épaissir il suffit de la remettre à cuire quelques minutes avec une pomme sans l’éplucher.

Comment conserver de la pâte de coing ?

Conservation : Conserver la pâte de coing dans une boite en métal et couper à chaque utilisation en carrés ou en losanges. Rouler dans du sucre cristallisé avant de déguster.

Comment conserver les pâtes de fruits fait maison ?

8 – Conservation – Il suffit de placer les pâtes de fruits dans une boîte hermétique, bien au sec en prenant soin de séparer chaque couche avec du papier sulfurisé pour éviter qu’elles ne collent entre elles. L’idéal c’est de les conserver sous vide pour avoir le plaisir d’en consommer plus longtemps ! Conseils, idées de dégustations : – Transport et stockage des fruits : évitez de les entrechoquer et les entasser pour ne pas les abimer et tapissez le fond des clayettes de papier pour les protéger des chocs.

– Disposez des pâtes de fruits sur votre plateau de fromages à la place de la confiture c’est original et bon ! – Servies avec le café de fin de repas, une manière de les déguster qui vous surprendra ! Les autres utilisations du déshydrateur tunnel : – faire ses fruits sec – réaliser des cuirs de fruits – faire ses barres de céréales – fabriquer ses épices – confectionner ses légumes déshydratés La recette des pâtes de fruits de Jean-Louis est issue de votre magazine Tom Press N°15 août / septembre 2016,

Tout savoir sur les déshydrateurs alimentaires pour fruits et légumes.

Comment congeler de la pâte de coing ?

Comment utiliser des coings congelés ? – Comment le conserver ? – Le coing se conserve dans un espace frais et aéré à l’air ambiant pendant plusieurs semaines. Il peut également être congelé si besoin. Pour cela il faut l’éplucher, l’épépiner et le couper en quartiers avant de les faire blanchir.

You might be interested:  Comment Épaissir La Pâte De Coing?

Une fois refroidis, mettre les quartiers dans des sacs de congélation et au congélateur. Vous pouvez les conserver ainsi pendant 1 an. Vous pouvez les conserver cuisinés : en gelées, pâtes de fruits ou encore en compote. La pâte de coing se conserve pendant 2 mois environ dans un endroit frais, à l’abri de la lumière et de l’humidité ou au réfrigérateur.

Quant aux gelées et aux confitures, si la stérilisation des pots a été bien réalisée, vous pouvez les conserver pendant plusieurs années.

Comment ramollir des pâtes de fruits ?

Comment ramollir des pâtes de fruits ? – Ramollir les fruits secs à la vapeur – Avant de les cuisiner, redonnez-leur un peu de moelleux, pour profiter au mieux de leurs saveurs. Pour ce faire, il vous suffit de passer vos fruits secs quelques minutes à la vapeur : cela fonctionne très bien !.

Est-ce que les pâtes de fruits se Periment ?

Si elles sont enrobées de sucre en poudre et enfermées dans une boîte en fer hermétique, dans un endroit sec et pas trop chaud, elles se conservent facilement 6 mois (voire 1 an, mais je n’ai jamais eu l’occasion de vérifier, elles sont toutes dévorées avant).

Comment couper la pâte de fruit ?

On peut tout à fait couper la pâte de fruits avec un couteau!! Décadrer en passant un couteau le long de la masse prise et démouler. Découper en six de chaque côté.

Quand les coings sont mûrs ?

Le meilleur du coing – dja_coing-fruit-coupe_istock.jpg Les coings sont à maturité lorsqu’ils sont bien colorés et parfumés. Dès que les premiers fruits tombent à terre, n’attendez plus, commencez la cueillette. Stockez-les dans un endroit frais et aéré, Les coings dégagent un parfum très puissant, Placez-les à part dans un compotier si vous ne voulez pas que leur saveur envahissante ne couvre celle des autres fruits, les poires en particulier.

Comment faire sécher les fruits au four ?

Séchage au four ou au déshydrateur – Le séchage au four ou au déshydrateur a l’avantage d’être plus rapide que le séchage à l’air libre mais a l’inconvénient d’être énergivore. Voici la marche à suivre pour sécher des pommes au four (CC-BY wikiHow -NC-SA). Elle s’adapte à divers fruits et légumes.

  1. Choisir des pommes mûres mais fermes.
  2. Les laver et les sécher doucement.
  3. Découper les pommes en fines tranches de 5 mm d’épaisseur.
  4. Les trempez dans du jus de citron pour éviter qu’elles brunissent lors du séchage.
  5. Placer les fruits sur une plaque de four sans qu’ils se touchent.
  6. Enfournez les fruits dans un four préchauffé à 50°C pour quelques heures. Laisser la porte du four légèrement ouverte pour que la vapeur s’échappe, sauf s’il s’agit d’un four à chaleur tournante.
  7. Sortir les pommes quand les tranches sont sèches, fripées et légèrement molles.
  8. Laisser les fruits refroidir sur la plaque puis les placer dans des bocaux.

Quelques trucs et astuces selon les aliments :

  • Tremper les pommes et les poires dans un jus de fruit acide (ananas ou citron) ou dans de l’eau vinaigrée les empêche de brunir lors du séchage.
  • Enfourner à 50°C permet de sécher sans cuire, Les fruits gardent ainsi une partie de leurs vitamines,
  • Dénoyauter et couper les gros fruits à noyaux comme les abricots, les nectarines
  • Sécher seulement les feuilles des herbes aromatiques, pas la tige.

Quand utilise un déshydrateur, suivre les instructions de l’appareil. On peut aussi estimer la durée de séchage en fonction de son appareil,

Comment faire sécher des aliments au four ?

Au four traditionnel – La température idéale pour déshydrater les aliments est de 65 °C (150 °F). Une température plus élevée cuira les aliments au lieu de les sécher et la croûte empêchera l’eau de s’évaporer. Les aliments peuvent tous être déshydratés de la même façon.

  • Sur une plaque recouverte d’un papier de cuisson, déposer les aliments en laissant 1/2 à 1 pouce d’espace entre eux pour que l’air circule bien.
  • On peut utiliser les deux grilles du four pour optimiser la production, mais évitez de déshydrater du poisson en même temps que des fruits! Pour la sauce à spaghetti et les plats cuisinés, tels que le chili, la procédure est la même.

La viande et les légumes doivent être coupés le plus finement possible. Versez-en une couche uniforme d’un centimètre. La sauce aura une texture caoutchouteuse au bout de 4 ou 5 heures et vous pourrez la soulever et la tourner de l’autre côté pour la laisser sécher pendant encore 3 heures.

  • Inconvénient de cette méthode : La température du four n’est pas stable donc le temps de déshydratation peut être plus long qu’indiqué.
  • Durée moyenne de séchage des aliments au four
  • Abricots (moitiés) : 18 heures
  • Pommes (rondelles) : 20 heures
  • Viande : 3 à 6 heures Carottes tranchées : 7 heures Champignons tranchés : 8 heures Haricots en dés : 8 heures Bananes en rondelles : 8 heures

Pourquoi ma pâte de coing moisi sur le dessus ?

pâtes de coing qui moisissent? Bonjour j’ai essayer de réaliser à plusieurs reprises des pâtes fruits, recettes tirées de Marmiton, à chaque fois il faut les laisser sécher à l’air libre qq jours voire plus d’une semaine. et à chaque fois de petites taches de moisi apparaissent.

  • Votre navigateur ne peut pas afficher ce tag vidéo.

En réponse à roxane_13725094 Bonjour j’ai essayer de réaliser à plusieurs reprises des pâtes fruits, recettes tirées de Marmiton, à chaque fois il faut les laisser sécher à l’air libre qq jours voire plus d’une semaine. et à chaque fois de petites taches de moisi apparaissent.

  1. Bref, ne pas lésiner sur le sucre et bien égoutter la pulpe.
  2. J’aime

En réponse à Anonyme C’est difficile d’apprécier le taux d’humidité.Il faut déssécher l apâte jusqu’à ce que ce soit trop colant, et encore insister un peu quitte à faire caraméliser les bords de la casserole.Il faut aussi que le taux de sucre soit suffisant, mais là je n’ai plus la recette sous le coude.Et même comme ça dès que tu vas sucrer la pâte de coing ça va à nouveau rendre du liquide.par chance il fait très sec chez moi et ça n’a jamais moisi.

Bref, ne pas lésiner sur le sucre et bien égoutter la pulpe. pas évident de faire ses propres pates de fruits j’ai essayée l’an passé à la prune et pomme,et malgré le desséchement total dans la bassine je n’ai jamais pu les avoirs bien séchent, dés que je mettais du sucre,ça suintaient je pense qu’il faut un taux d’humidité pratiquement 0 or à Brest aujourd’hui il fait super beau ciel d’un bleu,et 39% d’humidité donc,

ou alors sécher au four mais combien de temps, donc j’ai choisie d’arréter les frais et prendre de temps en temps chez le confiseur

  • J’aime

En réponse à roxane_13725094 Bonjour j’ai essayer de réaliser à plusieurs reprises des pâtes fruits, recettes tirées de Marmiton, à chaque fois il faut les laisser sécher à l’air libre qq jours voire plus d’une semaine. et à chaque fois de petites taches de moisi apparaissent.

  1. Pour te donner un exemple: moi, à Lyon, je fais cuire ma pâte dans la bassine à confiture pendant 2h en tournant sans arrêt (c’est long), puis séchage pendant une semaine sur une grille dans mon séjour.
  2. 1 – J’aime
You might be interested:  Combien Coute Un Emplacement Pour Camion Pizza?

La suite après cette publicité En réponse à roxane_13725094 Bonjour j’ai essayer de réaliser à plusieurs reprises des pâtes fruits, recettes tirées de Marmiton, à chaque fois il faut les laisser sécher à l’air libre qq jours voire plus d’une semaine.

et à chaque fois de petites taches de moisi apparaissent. quel est l’élément conservateur de cette recette? comment éviter ce désagrément? avez vous qq astuces?merci de vos réponses Bonjour Manue,J’ai eu le même problème pendant plusieurs années et en septembre dernier j’avais justement lancer une discussion sur le sujet.

Et oh miracle cette année elle n’a pas moisi !!! Merci Marmitton!!!Je l’ai bien laissée cuire comme d’habitude, bien laissée sécher 1 semaine sur une plaque dans la cuisine posée sur le réfrigérateur (tant pis pour la poussière ) et maintenant je l’ai mis dans une boite en métal et c’est OK.Peut-être que 2007 a été une année moins humide en septembre?Alors ne désespère pas et réessaie

  • Sylvie
  • J’aime

En réponse à roxane_13725094 Bonjour j’ai essayer de réaliser à plusieurs reprises des pâtes fruits, recettes tirées de Marmiton, à chaque fois il faut les laisser sécher à l’air libre qq jours voire plus d’une semaine. et à chaque fois de petites taches de moisi apparaissent.

quel est l’élément conservateur de cette recette? comment éviter ce désagrément? avez vous qq astuces?merci de vos réponses D’abord bravo pour continuer d’essayer, le véritable échec c’est quand on arrête d’essayer.Pour ma part, mais j’habite à Nîmes et pas en Bretagne (que j’adore), je prend comme point de repère pour arrêter la cuisson de ma pate de coing la couleur de celle que ma grand-mère faisait quand j’étais petite à Poitiers (pour l’hygrométrie, ça n’était pas terrible non plus) : c’est un marron-rouge assez foncé mais pas trop non plus : feuilles d’automne, c’est la saison.Comme je ne suis pas assez longtemps à la maison pour pouvoir la cuire en une seule fois (boulot + enfants) je n’hésite pas à le faire en plusieurs fois et même sur plusieurs jours et surtout très doucement pour ne pas que ça brûle (en même temps ça sèche).Après je fait comme sur les recettes trouvées sur le site : étalage, découpage (avant ou apèrs le premier séchage : à vérifier), séchage une semaine, sucrage soigneux et re-sèchage de quelques jours.Tout ça me fait penser qu’il faut que j’aille rechercher la recette, mes coings l’attendent.

mais non, c’est moi qui les attends, et j’aurais la gelée avant la pâte.

  1. Bon courage
  2. J’aime

En réponse à roxane_13725094 Bonjour j’ai essayer de réaliser à plusieurs reprises des pâtes fruits, recettes tirées de Marmiton, à chaque fois il faut les laisser sécher à l’air libre qq jours voire plus d’une semaine. et à chaque fois de petites taches de moisi apparaissent.

quel est l’élément conservateur de cette recette? comment éviter ce désagrément? avez vous qq astuces?merci de vos réponses BonsoirPour éviter que ça moisisse, que la poussière s’accumule ou que les bébêtes viennent grignoter, j’ai mis ma pâte de coings à sécher quelques heures au four à 100°C sur une feuille de papier sulfurisé avec une cuillère en bois coincée dans la porte pour faire évaporer l’humidité.

Puis quand elle était suffisament dure, je l’ai retournée et laissé séché de l’autre côté.Ca fait 2 ans que je fais de la pâte de coings avec seulement le tiers de sucre par rapport au fruits et je n’ai jamais eu de problème de conservation. J’ai encore de la pâte de l’an dernier en parfait état.Bon courage pour ta pâte de coings.

  • PomPom
  • J’aime

La suite après cette publicité En réponse à PomPom BonsoirPour éviter que ça moisisse, que la poussière s’accumule ou que les bébêtes viennent grignoter, j’ai mis ma pâte de coings à sécher quelques heures au four à 100°C sur une feuille de papier sulfurisé avec une cuillère en bois coincée dans la porte pour faire évaporer l’humidité.

Puis quand elle était suffisament dure, je l’ai retournée et laissé séché de l’autre côté.Ca fait 2 ans que je fais de la pâte de coings avec seulement le tiers de sucre par rapport au fruits et je n’ai jamais eu de problème de conservation. J’ai encore de la pâte de l’an dernier en parfait état.Bon courage pour ta pâte de coings.

PomPom Merci pour tous ces conseils : je réessaie ce weekend avce les pommes. Jai essayer le four : pas terrible mis je réessayerais avec le cuillère coincée dans la porte et moitié moins de sucre. à voir, je ne désespère pas lol

  1. J’aime

En réponse à roxane_13725094 Bonjour j’ai essayer de réaliser à plusieurs reprises des pâtes fruits, recettes tirées de Marmiton, à chaque fois il faut les laisser sécher à l’air libre qq jours voire plus d’une semaine. et à chaque fois de petites taches de moisi apparaissent.

quel est l’élément conservateur de cette recette? comment éviter ce désagrément? avez vous qq astuces?merci de vos réponses Bonjour,il se passe quoi, quand on met en boîte des pâtes de coings qui ne sont pas très sèches ? Je les ai mises dans une boîte en plastique sur du papier sulfurisé et les couches séparées, en hauteur, par des feuilles de papier sulfurisé.

Mais elles sont loin d’être totalement sèches.

  • J’aime

En réponse à roxane_13725094 Bonjour j’ai essayer de réaliser à plusieurs reprises des pâtes fruits, recettes tirées de Marmiton, à chaque fois il faut les laisser sécher à l’air libre qq jours voire plus d’une semaine. et à chaque fois de petites taches de moisi apparaissent.

  1. Bonne journée
  2. J’aime

La suite après cette publicité En réponse à roxane_13725094 Bonjour j’ai essayer de réaliser à plusieurs reprises des pâtes fruits, recettes tirées de Marmiton, à chaque fois il faut les laisser sécher à l’air libre qq jours voire plus d’une semaine.

et à chaque fois de petites taches de moisi apparaissent. quel est l’élément conservateur de cette recette? comment éviter ce désagrément? avez vous qq astuces?merci de vos réponses Bonjour,Il faut éviter le papier sulfurisé qui ne laisse pas passer l’air !Perso, je pose la pâte démoulée entière non découpée sur une grille (ça permet à la pâte de sécher des 2 côtés) et après quelques jours (ça dure parfois quasi 1 mois et plus suivant la météo humide ou non) quand la pâte est bien sèche et ne colle plus du tout aux doigts, je parsème de sucre et je laisse encore sécher plusieurs jours avant de la couper et re-parsemer de sucre.

De cette façon, je garde mes pâtes de coing jusqu’à un an, dans une grande boîte METALLIQUE à l’abri de l’humidité (surtout pas le frigo) avec une feuille de papier absorbant (sopalin) entre chaque couche (surtout pas de plastique ni de papier sulfurisé!).

  • 1 – J’aime

En réponse à roxane_13725094 Bonjour j’ai essayer de réaliser à plusieurs reprises des pâtes fruits, recettes tirées de Marmiton, à chaque fois il faut les laisser sécher à l’air libre qq jours voire plus d’une semaine. et à chaque fois de petites taches de moisi apparaissent.

  1. J’aime

: pâtes de coing qui moisissent?

Comment conserver de la marmelade de coing ?

Si vous souhaitez la consommer rapidement ou la congeler : la faire refroidir puis la mettre dans un récipient hermétique. Placez au frigo (se conserve environ 5 jours) ou dans le congélateur (se conserve 6 mois)